×
Accueil À propos Nos Activités Solidarité Actu Contacts

BANTU

(Les Amis du Monde)

LES GRANDS TITRES

Aidons CARITAS Sainte Marie de Libreville


C'est bientôt Noël, nos amis de CARITAS Sainte Marie s'activent pour collecter des jouets, auprès des fidèles de la paroisse cathédrale Notre Dame de l'Assomption Sainte Marie de Libreville, au Gabon.
Nous pouvons aider ces enfants à avoir un joyeux Noël comme d'autres enfants. L'amour du prochain n'est pas seulement religieux, mais aussi et surtout humain.
Si vous voulez faire un don, faite un tour à la paroisse cathédrale Sainte Marie de Libreville, ou bien appelez au numéro suivant:
066 83 59 07. Si vous appelez de l'extérieur du Gabon composez le:
00241 66 83 59 07.

SOUTIEN SCOLAIRE GRATUIT A LIBREVILLE AU GABON


UNE ACTION QUI DOIT ÊTRE PERPETUELLE

Le Samedi 02 Mars 2019 l'Association BANTU a lancé un projet de soutien scolaire gratuit à Libreville la capitale gabonaise. Ledit projet dénommé KEURBANTU s'est étendu sur 14 Samedis; il a touché environ 60 apprenants et a mobilisé 9 bénévoles.

RESULTATS DU PROJET KEURBANTOU


Après 14 samedis de travail acharné, de moments d'harmonisation des connaissances avec nos pensionnaires, le projet s'avère être une réussite.
Au CEP(Certificat d’Étude Primaire), nous avons pu enregistrer un taux de réussite de 71,4%.
A l'entrée en sixième, nous avons pu enregistrer un taux de réussite de 85,71%.
Pour l'année académique 2019-2020, nous souhaitons l'ide de toute personne de bonne fois qui souhaiterais soutenir cette action salutaire pour nos enfants, et donc pour notre avenir.
RENDEZ-VOUS SUR NOTRE PAGE CONTACT POUR SAVOIR COMMENT PARTICIPER A CE PROJET.

PROJET DE DON D'UN SITE WEB A UNE ECOLE PUBLIQUE A LIBREVILLE


ENLEVER LA PEUR DU COEUR DES PARENTS D'ELEVES

Un écolier s'est fait écraser par un grumier un jour où il était sensé ne pas être à l'école vu que le corps enseignant était en animation pédagogique.
Tout parent d'élève souhaiterais savoir quelle est l'actualité de l'école que fréquente sa progéniture: quels sont les jours fériés, quels sont les activités prévues au niveau de l'école, quelles sont les les faits divers, etc...
Ainsi ils peuvent garder leurs enfants d'accidents qui ne serait jamais arrivés si communication instantanée il y avait.
En bref c'est une bonne chose pour les parents d'élèves de savoir que l'école de leurs enfants possède un site web.

RENDRE VISIBLE UN ETABLISSEMENT AFIN DE REDORER SA NOTORIETE


A l'air du numérique, un établissement scolaire qui veut laisser son emprunte dans ce grand village planétaire, doit avoir un site web.
En effet un site web permet à d'éventuels partenaires de prendre connaissance d'un autre établissement peu importe sa situation géographique.
Surtout pour un établissement scolaire Africain qui veut s'accroitre, créer des partenariats, échanger, communiquer, et tout ceci à l'international, il faut un site web.

C'EST QUOI NOTRE PROJET?


L'Association BANTU dispose d'un pôle informatique constitué par des bénévoles qui s'y connaisse assez en informatique pour créer un site web auto-administrable par l'école elle même.
L'idée générale est de donner un site web à un établissement public pilote de la capitale Gabonaise. Celui-ci sera hébergé sur nos serveurs, mais administré par l'école elle même.
Toutefois, nous ne refusons aucune aide d'où qu'elle vienne; toute personne souhaitant faire entrer l'école Gabonaise dans le numérique peut nous contacter en allant sur notre page CONTACT.

Wilfrid MBOUNGHOU fait encore un don


Dans la détresse, des hommes comme Wilfrid redonnent de l'espoir

Ce mois encore Wilfrid MBOUNGHOU a effectué une sortie salutaire pour plusieurs familles.
La rentrée des classes est déjà une vielle histoire pour plusieurs; mais pour certaines familles elle reste présente. En effet certains parents peinent à fournir à leur progéniture des fournitures scolaires complets en ces temps de crise économique mondiale.
Heureusement pour ces familles qu'il y a encore des gens animés de sentiments de partage et d'entraide comme celui qu'ils appellent "Yâ Willy", comprendre par là " grand frère Willy" dans la tradition Bantou.

Le contact mieux que le spectacle


Ce qui nous attire chez "Yâ Willy", c'est le côté tactile de ses dons. En faite l'homme a toujours tendance à aller directement chez l'habitant; ce qui facilite la familiarité et la proximité. Car donner est une chose, mais motiver et parler avec celui qui reçoit le don en est une autre.

Une source d'inspiration


Chacun de nous devrait se sentir impliqué dans l'aide du prochain, car ce n'est pas seulement une affaire des autorités publiques. Chacun doit aussi le devoir d'apporter ce qu'il peut avoir aux autres tout en conservant un esprit non partisan et rassembleur. C'est le cas des restos du cœur en France. Alors nous ne pouvons qu'encourager Wilfrid MBOUNGHOU dans son élan de charité.

JOIE AU CENTRE ARC EN CIEL ET ESPOIR


Une Grande fête s'est tenu, à Arc-en-Ciel et Espoir, ce Jeudi 11 juillet 2019. 5 jeunes filles rentrent dans leurs familles au Bénin.
Si jeunes, elles ont déjà surmonté de grosses difficultés. À Espoir elles ont pu retrouver une famille, une écoute, des amies, une formation et surtout, elles ont repris espoir.
Au rdv : beaucoup d'émotions, des messages d'amitié, des remerciements pour l'équipe et les bénévoles, des larmes, des embrassades, des chants, des danses... Et pour terminer cette belle journée, une soirée pizza apportées par des Espagnols amis et donnateurs du centre.

DON ALIMENTAIRE À CARITAS SAINTE MARIE


DIMANCHE 07 AVRIL 2019 LE GROUPE PRÉDICATIONS ET PRIÈRES DE LA PAROISSE SAINTE JEANNE D'ARC DE LIKOULA, A FAIT UN DON DE VIVRES À CARITAS SAINTE MARIE DE LIBREVILLE EN PRÉSENCE DES BÉNÉFICIAIRES DE CE DON (DES PERSONNES DU RÉGISTRE TENU PAR CARITAS SAINTE MARIE DE LIBREVILLE

La cérémonie s'est ouverte par le champ de l'Hymne de CARITAS INTERNATIONALIS: Ubi Caritas Et Amor Deus Ibi Est (Où sont Amour et Charité Dieu Lui Même Est Présent).
Après une prière, le Coordinateur paroissial de CARITAS S.M. (M. Siméon NDJOCK) a, au nom de la cellule dont il a la charge et au nom de l'abbé Rodrigue DIGONDI(Curé de la paroisse), remercié les membres du groupe Prédication et Prières pour l'action de charité qui vient apporter une bouffée d'oxygène à plusieurs familles.
Ensuite, la soeur Yolande du groupe donnateur, a dressé un bref historique de leur groupe, puis a procédé à la remise desdits présents, au coordonateur paroissial de CARITAS S.M.

PREPARATION DES KITS ALIMENTAIRES


Avec maestria et dévouement, les membre de la cellule Sainte Marie de Caritas Gabon, ont préparé les kits alimentaires égaux en denrées pour chacune des familles représentées.
Chacun des kits regorgeait des mêmes aliments, à savoir : de l'huile, du riz, de la volaille, du lait en poudre, de la tomate en boîte.
Il s'agissait de faire en sorte que chacune des familles ne se sente point lésée. Aussi il ne s'agissait pas d'enrayer la faim dans ces familles, mais de dire encore qu'il y a de l'espoir pour celui qui croit.

CLÔTURE DE LA CEREMONIE


C'est encore une fois par la prière que s'est clôturé cette cérémonie.
Tous les participants présents ont exprimé leur joie par des cries de joie, en l'absence de musique, solenité chrétienne oblige.
Pour finir, les membre du groupe donateur et ceux de Caritas Sainte Marie, ont posé ensemble afin d'immortaliser ces moments de partage qui devraient en inspirer d'autres, dixit le Coordonnateur de Caritas Sainte Marie.

L'ASSOCIATION DORCAS SUR LE TERRAIN


SAMEDI 30 MARS 2019

Ce Samedi 30 Mars à l'Orphelinat la Maison de l'Esperance au quartier SODUCO de Libreville, la capitale Gabonaise, l'Association Humanitaire DORCAS, a procédé à une n-ième sortie dans le cadre le l'opération "Unité"; laquelle opération consiste à fournir aux veuves et orphelin(e)s, des produits de première nécessité.

ARRIVÉE DES BÉNÉVOLES


À leur arrivée, les bénévoles de l'Association ont été accueilli par des enfants qui ne pouvaient cacher leur joie, non pas seulement pour le don, mais aussi pour cette chaleur humaine qui vient vers eux depuis déjà un moment.

DES MOMENTS DE JOIE INESTIMABLES POUR LES ORPHELINS


Sacs de riz thaïlandais, bidons d'huile, cartons de volailles, de poissons, etc... nos petits anges en ont eu pour un bon moment, mais hélas tout aussi court de provisions.
Si Daniel BALAVOINE pouvait dire que "...dans ce monde le plus beau reste à faire", les pensionnaires de l'Orphelinat la Maison de l'Esperance pourront dire que des Associations comme DORCAS font en sorte que le plus beau prenne forme en ce monde.